Qu’est-ce que le Pilates?

 

Le Pilates est une méthode d’exercice et de mise en forme qui mène à une fluidité de mouvement tout en raffermissant et en équilibrant votre corps. Grâce au Pilates, vous vous sentirez fort, efficace, sain et surtout à l’aise dans le mouvement. Son efficacité est remarquable pour tous les types de corps, forme physique et âge. Il permet une évolution positive et globale de l’être!

joseph-pilates-2

Joseph Hubertus Pilates

Joseph Hubertus Pilates, né le 9 décembre 1883 à Mönchengladbach (Allemagne) et mort le 9 octobre 1967 à New York (États-Unis), est l’inventeur de la méthode d’exercices physiques du même nom, le Pilates.

Ses débuts

Joseph Pilates est un enfant chétif, souffrant de rachitisme, d’asthme et de rhumatisme articulaire. Afin de retrouver sa santé, il se met à étudier l’anatomie et observe les animaux dans les bois. « Prenez un cheval », dit-il un jour en discutant du conditionnement physique. «Si quelqu’un souhaite lui faire faire des courses, il l’entraîne pour qu’il soit dans la meilleure forme possible. Pourquoi ne pas aussi garder les humains dans la meilleure forme possible ?»

Il imagine alors que la santé mentale et physique sont reliées, et étudie des disciplines à l’époque très exotiques telles que le yoga et différents arts martiaux. Il intègre ces pratiques à des activités corporelles occidentales telles que la gymnastique ou la boxe, incorporant également des formes grecques et romaines anciennes d’exercices physiques. Il est persuadé qu’un style de vie « moderne » (mauvaise posture, respiration incorrecte, exercices ignorant les muscles posturaux…) est un élément qui participe de façon déterminante à une santé fragile.

Alors jeune homme, déjà plongeur et gymnaste, Joseph déménage en 1912 en Angleterre où il boxe professionnellement et enseigne l’autodéfense dans les écoles de police et à Scotland Yard.

L’expérience de son emprisonnement

Quand la Grande-Bretagne rejoint la Première Guerre mondiale, comme tous les citoyens allemands résidant au Royaume-Uni, il est fait prisonnier en tant qu’« étranger ennemi » dans un camp d’internement situé dans l’île de Man. Ces circonstances difficiles lui permettent néanmoins de mettre en place les fondements de la méthode Pilates telle qu’elle est connue aujourd’hui. Dans ce camp d’internement, il enseigne les exercices qu’il conçoit à ses compatriotes également internés, en agissant en quelque sorte comme leur prof de gym/physiothérapeute. C’est également là qu’il développe le concept de ses ‘machines’, réalisant l’efficacité qu’il pourrait en obtenir avec des personnes non entraînées. Il démantèle donc un lit superposé, y attache les ressorts du sommier, et commence à utiliser cet appareil aux fins de rééducation.

L’efficacité de son approche « holistique » quant à la santé devient évidente lors de la pandémie de grippe qui s’abat sur le monde entier en 1918. « Vraie » grippe meurtrière, elle décime des populations entières, et les lieux où la place est limitée et les gens mal nourris, tels que les camps d’internement, sont particulièrement affectés. Malgré cela, toutes les personnes qui suivent la méthode de Joseph Pilates survivent, et il explique cela par un rapport direct de cause à effet.

Son retour en Allemagne

Une fois libéré, il retourne en Allemagne et continue de former des policiers à Hambourg, et travaille également avec des experts de la danse et de pratiques corporelles tels que Rudolf Laban. Quand la nouvelle armée allemande cherche à lui forcer la main pour qu’il y devienne entraîneur, il quitte le pays et émigre aux États-Unis. C’est lors du voyage en bateau qu’il rencontre sa future femme, une infirmière nommée Clara. Ils se marient et fondent à New York leur studio, et y enseignent sa méthode de conditionnement physique qu’ils appellent «Contrology ».

Son installation à New York

Nombre de fervents adeptes suivent cette méthode alors révolutionnaire, qui met l’accent sur la respiration dans l’exercice et un accord entre le mental et le physique. Les danseurs des compagnies de danse new-yorkaises embrassent le Pilates, celui-ci leur permettant une rééducation accélérée des diverses blessures inhérentes à leur travail, et de se renforcer tout en gardant leur souplesse.

Décès

Joseph Hubertus Pilates s’éteint en 1967 à New York à l’âge de 83 ans, après avoir dédié sa vie au bien-être et la santé d’autrui, et enseigné avec sa femme Clara dans leur studio pendant plus de 40 ans. Clara le rejoindra dix ans après, en 1977.

Source: Wikipedia

joseph_pilates-3

L’histoire de Joseph Pilates par Rael Isacowitz:

Montage vidéo des exercices de Joseph Pilates: